jeudi 16 octobre 2008

Ces enfants qui nous gouvernent



video

Le titre de ce billet est récurrent dans mon blog car l'actualité foisonne de dérapages politiques navrants. Le dernier en date concerne le traitement de cet événement national que constitue l'accueil de la Marseillaise lors du match France-Tunisie de la semaine dernière.

A quoi peuvent s'attendre des hommes "responsables" qui balancent les paroles de notre hymne national à la tronche des jeunes de banlieue, réunis dans cet immense stade, avec le secret espoir de voir la Tunisie flanquer une volée à la France?

Qui aurait voulu parier un centime sur le scénario d'une écoute respectueuse et silencieuse de notre nouvelle Mireille Mathieu, la Lââm de fond de terrain? Réécoutez les paroles de l'hymne et il sera lumineux pour vous que rien ne pourra empêcher les jeunes des tribunes de siffler la Marseillaise après avoir sifflé quelques bières.

Alors, les gesticulations médiatiques de Nicolas et Roselyne sont ridicules. Les décisions prises par ces braves gens sont inapplicables et constitueront, au mieux, un nouveau rendez-vous rigolo pour les hooligans de la région parisienne, au pire la source des prochaines émeutes de nos banlieues.

Avant le prochain match, ils siffleront. Rien ne les en empêchera. Les "responsables" seront alors au pied du mur. Ils annuleront le match. Dix milles spectateurs frustrés seront donc lâchés dans les rues limitrophes du stade de France et ce seront les gardes mobiles qui sortiront alors leurs dérisoires sifflets... Que feront les téléspectateurs? Sortiront ils aussi dans la rue avec des barres à mine et des battes de baseball?

Il eut été plus simple de ne plus jouer la Marseillaise au Stade de France! Décision simple et sans risque. Notre hymne n'a rien à faire dans cette lessiveuse! Il en ressort, à chaque fois, plus sale qu'avant d'y être entré! Réservons le à des cérémonies plus adéquates. Au stade ils n'ont qu'à chanter "Viens poupoule..." cela conviendra mieux à l'ambiance. L'humiliation ne sera plus pour les français mais pour les habitués de ces spectacles de course à la baballe.

Je propose, histoire de mettre un peu d'huile sur le méchoui, de débaptiser le stade de France. Appelons le "stade de banlieue" ou "stade Ben Laden" et au lieu de Lââm faisons venir Nique Ta Mère lors des événements internationaux, triomphe garanti!

Et, arrêtons de nous prendre la tête avec ce type de problème alors que notre système économique est en train de s'effondrer, que le Cambodge va attaquer la Thaïlande, que les talibans reviennent en force et que les abeilles meurent !!!!


Aucun commentaire:

Pages suivantes

Pour continuer la lecture vers d'autres billets plus anciens, cliquez sur le lien ci-dessus, à droite.