dimanche 1 juillet 2007

Les parasites

Je ne suis pas particulièrement écolo. Je suis même pas mal agacé par ceux qui entrent en politique.
Mon militantisme s'arrête aux bornes de mon jardin, entre mon coin de compostage et les taillis sauvegardés pour les oiseaux.
Je ne me pose pas de question quant à la localisation à droite ou à gauche de ces actes civiques. Vous voyez ce que je veux dire?
Je laisse des noisettes aux écureuils, des cerises aux oiseaux, des fleurs aux abeilles et mon chat en errance.
Dans mon étang il y a une famille de ragondins qui, en toute quiétude, sape les berges et mon moral.
Tous ces petits animaux prélèvent autour de ma maison ce que j'appelle la part des anges.
Il n'y a que les taupes qui ne trouvent pas gràce à mes yeux. J'avoue que je les pourchasse de ma vindicte. Il faut dire qu'elles sont particulièrement attachées à mes gazons.
Ce ne sont même pas des taupes modèles, elles s'habillent toutes en noir.
D'ailleurs, à part mes doigts , je n'attrape jamais rien avec les pièges que je tends.
Heureusement que je ne compte pas sur mes prises pour donner l'heure car je ne suis pas prêt de dire:
*

A la quatrième taupe il sera exactement...

1 commentaire:

Rodrigo a dit…

Oi, achei teu blog pelo google tá bem interessante gostei desse post. Quando der dá uma passada pelo meu blog, é sobre camisetas personalizadas, mostra passo a passo como criar uma camiseta personalizada bem maneira. Até mais.

Pages suivantes

Pour continuer la lecture vers d'autres billets plus anciens, cliquez sur le lien ci-dessus, à droite.