mercredi 5 novembre 2008

Avons nous les moyens?


La tournée du médecin dans un village du Maine et Loire

en l'an 2030!

..

Ce matin, j'ai froid. J'ai posé mes fesses sur la barre dorée de ma cuisinière et la chaleur diffusée par les buches de bois a réchauffé mon dos.
Lorsque l'énergie deviendra hors de prix, la vieille cuisinière sera encore là et les aulnes, les frênes, les châtaigniers, les acacias qui poussent dans les près du bord de la rivière fourniront cette même chaleur.
Il me vient de vraies angoisses et de tristes certitudes.
Avons nous encore, nous occidentaux, les moyens d'un altruisme mondial?
Ou, devons nous devenir protectionnistes?
Les hindous, les chinois, les africains, les afghans, les inuits doivent ils bénéficier à court terme du même confort que nous? Si vous répondez "oui" à cette question vous êtes des braves gens, et des cons.
Un seul exemple pour faire passer cette provocation délibérée: la production mondiale de pétrole est insuffisante pour assurer, aux seuls chinois, le droit de posséder une voiture par famille. Et je ne parle pas de l'acier qu'il faudrait pour les construire. Et cette affirmation reste vraie si seule la Chine a des voitures! Ajoutez y les hindous, les africains, les....
Vous croyez encore qu'il faut que tous ces peuples rattrapent leur retard? Inutile de répondre à cette question! D'ailleurs, vous n' avez aucune influence sur cet aspect des choses.
Nous allons droit dans le mur car, que vous le vouliez ou non, ces peuples rattraperont leur retard! Ils consommeront tout le cuivre, tout l'acier, tout le nickel, tout le pétrole!
La crise actuelle n'est qu'un aimable divertissement, une bluette, une sottie au regard de ce qui nous attend dans les vingt années qui suivent.
Bientôt, nos vieilles décharges publiques deviendront des mines, des trésors. On les exploitera pour en extraire tout ce que nous y avons jeté en quelques décennies.

Nous entrerons dans l'ère de l'économie symbiotique.

Il s'agira d'utiliser les énergies renouvelables sans tergiverser. Il s'agira de recycler tout ce qui est recyclable dès la mort de l'objet. Il faudra que nous devenions imaginatifs.

Il le faudra, sinon...

2 commentaires:

rbourmau@club-internet.fr a dit…

bien sur chez ZABULLE que nous allons droit dans le mur si nous continuons à faitre progresser toutes les courbes de notre économie et de notre mode de vie
Mais "rien n'est jamais acquis à l'homme ni sa force ni..."
Dame nature a plus d'un tour dans son sac et demain ne sera pas à l'image d'aujourd'hui .
L'avenir, demain, seront différents de ce que nous vivons actuellement..
Ne vous contentez pas de prolonger en vous angoissant les "courbes " de notre époque...
l'avenir n'a jamais été celui qui était attendu ou prévu par les mages et les astologues..
CORDIALEMENT
raymond

Ogrousky a dit…

Dame Nature pourrait bien cette fois-ci sortir de son sac (et comment le lui reprocher !) l'éradication pure et simple de ce mammifère humain qui lui cause tant de soucis, cumulant inconsidérément désolation, mépris de son environnement, épuisement des autres espèces .... Cela ne pourra faire que du bien à cette bien brave planète Terre !....
(cf. Yves Paccalet "Et l'humanité disparaîtra, bon débarras" J'ai lu ed.)
Pas le moins du monde "angoissant"
Que du positif !
Cordiamicalement,
J2C

Pages suivantes

Pour continuer la lecture vers d'autres billets plus anciens, cliquez sur le lien ci-dessus, à droite.