dimanche 5 février 2012

Le ballet annuel des mésanges, pinsons et verdiers.

C'est le moment, ou jamais, de nourrir les oiseaux de nos campagnes, éternels SDF qui en ces temps de neige ne mangeront que ce que vous voudrez bien leur donner. En échange, ils vous offriront leur ballet froufroutant. J'en ai compté vingt, tout-à-l'heure, faisant la queue autour de la mangeoire et me suis demandé si je n'allais pas mettre en place un distributeur de tickets, comme à la sécu.
videoLes pinsons du nord sont des malappris. Ils s'installent et s'agrippent, chassent les mésanges et les verdiers. Les rouges-gorges restent au sol et attendent les graines que les maladroits font chuter. Les merles sont plus loin, sous l'autre mangeoire et courent dans la neige. Les gros becs ne sont pas encore venus, je les attends. Parfois un chardonneret fait une courte visite. Plus rarement encore, viennent se coller à la vitre des mésanges à longue queue ou des mésanges nonnettes.

Aucun commentaire:

Pages suivantes

Pour continuer la lecture vers d'autres billets plus anciens, cliquez sur le lien ci-dessus, à droite.